L'humain avant tout

27-11-2017

Nous pouvons tous nous accorder sur le principe que le salon Interclima a été une franche réussite grâce à des animations orchestrées par Uniclima et un large éventail d’ateliers, parcours guidés et conférences. Et même si l’audience pour ce salon affiche une baisse de -20% cette année, notre équipe s’est réjouie d’accueillir un visitorat français et régional, avec une homogénéité en termes de métiers. 

Le sujet de la qualité de l’air a été placé au cœur du salon, ce qui fut une très bonne nouvelle pour chacun.  Les labels que nous rencontrons dans notre secteur se soucient des édifices, de leurs performances au niveau de la conception, la construction et l’exploitation, et dont les impacts négatifs sur l’environnement sont contrôlés.

Mais si l’on plaçait l’humain au-dessus du bâti ?

C’est ce que fait la très récente certification WELL, premier standard de construction qui repose exclusivement sur la santé et le bien-être des hommes.

Nous vous proposons dans cette édition de s’attarder sur ce référentiel qui repose en grande partie sur la qualité de l’air intérieur. Egalement, nous ferons une échappée en Normandie, chez notre agent RTI avec un très beau projet exemplaire en efficience énergétique, le bâtiment 108 de la Métropole de Rouen.

 Album souvenir du salon Interclima

Présentation du groupe Swegon par Bernard AVALLET

 

La genèse de la certification WELL


Le IWBI (International WELL Building Institute) est un groupement d’intérêt public  qui contribue à protéger et promouvoir la santé et le bien-être des hommes dans les bâtiments partout dans le monde. IWBI a été lancé en 2013 par une ONG, la Clinton Global Initiative.

Après des années de recherche et de développement, le label WELL est lancé en octobre 2014 et établit les principaux critères à prendre en considération pour améliorer le bien-être des salariés. Le bien-être en entreprise est évalué selon 7 critères, avec au total 105 indicateurs : la qualité de l’air, l’eau, la lumière, l’activité physique, le confort, l’alimentation et le bien-être psychologique.

La qualité de l'air (QAI) au cœur du programme WELL

Swegon se réjouit que la qualité de l’air se place en première position parmi les critères de sélection.Parmi les 105 indicateurs, 29 sont voués à la QAI. En particulier, pas seulement les indices COV et de CO2 sont mesurés, l’audit indique également qu’un système de ventilation à la demande est nécessaire pour les espaces supérieurs à 46,5m2 et plus (densité d'occupation de plus de 25 personnes par 93 m2). En effet, un tel système permet de réguler les niveaux de dioxyde de carbone en dessous de la barre des 800 ppm.

Non seulement les données relatives à la qualité de l’air doivent être enregistrées pour une période minimale de 3 ans, mais un système de supervision doit également afficher en temps réel les indices principaux, à savoir température, hygrométrie et concentration de CO2.

Le référentiel repose sur d’autres actions concrètes tels que le confort thermique et olfactif, l’accent mis sur la lumière naturelle, le développement de l’art, la hauteur des plafonds, l’accessibilité, la biophilie, le goût de l’eau, l’absence de pesticides, la revalorisation des espaces de circulation par des lieux de rencontres ou possédant des escaliers pour favoriser l’activité physique.

Système de ventilation à la demande Wise

Un système de ventilation à la demande tel que le Wise II répond pleinement aux exigences du label WELL, avec à la clé économies d’énergie, gestion de la qualité de l’air intérieur, facilité de mise en œuvre, supervision et contrôle pièce par pièce des principaux indices.

 

Un des projets "WELL" : Be Issy

Situé en cœur de ville, Be Issy sera le premier immeuble à énergie positive d’Issy-les-Moulineaux grâce à la conception bioclimatique optimisée et la mise en œuvre des énergies renouvelables comme la géothermie et le photovoltaïque. Projet iconique pour son propriétaire qui s’est engagé à réduire de 60% son empreinte carbone à horizon 2030 avec des projets au cœur des principaux hubs tertiaires du Grand Paris.

Le projet Be Issy vise les labels et certifications BEPOS, HQE Exceptionnel, BREEAM Excellent ainsi que WELL.

Swegon a fournit deux pompes à chaleur réversibles, modèle Tetris 2A version silencieuse (puissance frigorifique unitaire de 256 kW / puissance thermique unitaire de 302 kW).

Accès à la fiche complète

 

A vos agenda!

Swegon participera le 5 décembre prochain sur Lyon à la journée de l’Eco-Bâtiment organisé par le Cluster.

Un événement à ne pas manquer, facilitant les rencontres entre maîtres d’ouvrage (collectivités, bailleurs sociaux et grands comptes) et acteurs du milieu, mais également des retours d’expérience sur le plan énergétique et environnementale.

Nos commerciaux, Christine PREVOST et Bruno VAUDE, seront prêts à vous accueillir à partir de 9h30 à l’Embarcadère. 

 

 Chez notre agent RTI en Normandie

Le nouveau siège de la Métropole de Rouen, installé à la place de l’ancien hangar portuaire 108, a été conçu par l’architecte Jacques Ferrier. Mais outre le fait que le bâtiment a été primé pour son architecture, ce projet réunit tous les ingrédients en matière d’exemplarité environnementale.

Accès à la fiche complète